Tu parles Charles – Injurier n’est pas jouer!

elle a informé le maire et ses collègues du Conseil Municipal de la présence de propos injurieux sur la page facebook de la mairie de Beaucaire

Doit-on vraiment tuer/injurier le messager porteur de mauvaises nouvelles ?

Madame Duplissy, lors du dernier conseil municipal, a fait son travail de citoyenne et d’élue : elle a informé le maire et ses collègues du Conseil Municipal de la présence de propos injurieux sur la page facebook de la mairie de Beaucaire, ce qui est gênant, surtout si c’est lu par un million de personnes !

          Elle a dû croire que non seulement on lui en serait reconnaissants mais qu’on irait même jusqu’à s’empresser de corriger le défaut… Le but de tous en CM n’est-il pas de tendre vers une certaine perfection dans la gestion de la ville, et de sa communication ?!

          Cruelle erreur ! Non seulement, la mairie, par la bouche de  son maire, s’est avouée incapable de surveiller, et corriger, les propos tenus sur sa page (apparemment, un emploi supplémentaire serait nécessaire à cet effet, les nombreuses personnes embauchées au service communication, avec des salaires assez ronflants, devant être occupés par ailleurs…) mais elle a eu droit, elle aussi, à des propos à la limite de l’insulte, pour le moins ironiques sur ses nombreux temps libres supposés, ce qui revient à l’accuser de ne pas faire son travail. Or Monsieur Sanchez ne peut pas ignorer qu’être à la fois enseignante, directrice d’école et élue municipale, sans compter mère de famille, laisse en réalité peu de loisirs !

          Et, cerise sur le gâteau, M. Sanchez lui a aussi jeté à la figure des propos qu’elle n’a pas tenus elle-même : il s’agit d’un trait d’humour noir émis par son mari, dont elle n’est donc absolument pas responsable. Quant à mettre une réflexion humoristique sur le même plan que des insultes, c’est plutôt malhonnête !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *