Les électeurs du RN sont ils climatosceptiques?

Les résultats des élections législatives de juin dernier sur notre circonscription confirme la séduction d’une grande partie de l’électorat par le discours du Rassemblement National. Cette adhésion a permis l’élection de Yoann Gillet, directeur de Cabinet et proche du Maire de Beaucaire.

Depuis lors l’été a vu sont cortège de manifestations des effets du changement climatique tant au niveau local, que national et international. Canicule, sécheresse et méga-feux semblent s’inscrire irrémédiablement dans la normalité de nos saisons estivales. Et pourtant ce sont bien des climatosceptiques qui remportent tous les scrutins depuis des années sur notre territoire. C’est à croire que les électeurs du rassemblement national ne souffrent ni de la chaleur, ni de la soif ni ne la vision d’un environnement calciné que les pompiers tentent désespérément de sauver au péril de leur vie.

Alors que l’adaptation au changement climatique devrait guider en première lecture toutes les décisions publiques locales et nationales on a une fois de plus le sentiment que c’est la systématisation des climatiseurs qui a pris le dessus augmentant d’autant la chaleur et la consommation en énergie des villes. Souhaitons nous d’arriver un jour à convaincre ces travailleurs à qui l’extrême droite fait croire que l’individualisme et le consumérisme sont une finalité que le soleil de plomb pèsera de plus en plus lourd pour eux aussi.

Quai des climato-sceptiques thermorésistant à Beaucaire
Quai des climato-sceptiques thermo-résistants à Beaucaire
Quai de l’adaptation au changement climatique – toujours à Beaucaire

Francis FOUSSARD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *